Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 16:53

 

Commençons par la bonne nouvelle : l'augmentation des tarifs bancaires s'assagit. On observe même, tout établissement confondu, une tendance à la baisse.

Ainsi, les 3 profils type de clients de notre enquête voient tous leur facture annuelle baisser. Notre profil petit consommateur de services paiera cette année en moyenne 68,79 €, soit une baisse de 0,46 % par rapport à 2011, s'il opte pour un paiement des services à leur prix unitaire. Autrement dit, s'il opte pour une tarification à la carte par opposition au choix d'un package facturé au forfait.

 

Quant à nos deux autres profils, consommateur moyen et gros consommateur, leur banque leur coûte en moyenne respectivement 236,49 € et 572,90 € par an, soit moins 1,46% et moins 2,35% qu'en 2011.

 

Les cotisations des cartes en augmentation

 

Continuons par la mauvaise nouvelle : tous les établissements ne suivent, hélas pas, cette tendance générale.

Les moyennes cachant forcément des écarts. La réalité est tout autre pour bon nombre de clients. Ainsi, dans le cas du petit consommateur, si une baisse des prix est au rendez-vous dans 28 banques à réseaux sur les 124 figurant dans notre palmarès, les tarifs restent stables dans 33 autres... et augmentent dans 63 enseignes !

Certes, dans des proportions rarement supérieures à l'inflation sur un an. Mais avec quelques exceptions : l'instauration de frais de tenue de compte fait flamber la facture de près de 59% au Crédit Agricole du Nord Est sur un des profils.

 

Par ailleurs, les banques baissent certains tarifs pour en augmenter d'autres. C'est le cas pour les cartes bancaires, un des services les plus utilisés, avec une cotisation moyenne annuelle en augmentation de +0,18 % pour une carte internationale à débit différé et + 1,54 % pour une carte haut de gamme, Gold ou Premier.

Les assurances des moyens de paiement sont plus chères elles aussi de 0,28 %. Les hausses sont encore à l'ordre du jour pour les oppositions sur chèques (+ 3,56 %), le rejet d'un prélèvement de plus de 30 euros (+ 1,26 %), le chèque de banque (+ 1,29 %) ou encore la consultation du compte sur Internet (+ 3,77 %).

La tendance générale observée ici est en phase avec celle révélée récemment par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF), qui a présenté, fin décembre 2011, le premier rapport de son observatoire des tarifs bancaires.

Reine-Claude Mader de la CLCV y représente les organisations de consommateurs.

 

Autre enseignement majeur de notre enquête passant au crible 153 lignes tarifaires dans 124 banques en dur et 9 banques à distance : les tarifs continuent à jouer le grand écart d'une enseigne à l'autre.

Un seul exemple : La Banque Populaire Provence-Corse est 68 % plus chère que La Banque Postale pour notre client ayant un profil de consommateur moyen, avec 106,56 € de différence annuelle.

 

Encore trop de difficultés à changer d'établissement

 

Changer de banque pour faire baisser la facture ?

C'est une solution possible. Mais, hélas, 60% des usagers jugent encore le changement de banque difficile, selon le dernier baromètre Fortuneo/Ipsos.

Trop fastidieux, mais également coûteux quand il faut transférer des produits d'épargne. Et ce, en dépit du récent service d'aide à la mobilité bancaire.

 

Concrètement, quand un client change d'enseigne, la banque quittée dispose de dix jours pour fermer le compte. La nouvelle banque se charge alors d'assurer la mise en place des virements et prélèvements réguliers sur le nouveau compte sur la base d'une liste fournie par la banque quittée. Problème : ce service d'aide à la mobilité bancaire reste méconnu des clients. La faute aux conseillers bancaires qui se gardent de les en informer.

Les banques s'étaient pourtant engagées à largement diffuser l'information sur ce nouveau service...

 

Votre banque est-elle trop chère ? cliquez  ici

Pour voir le dossier complet allez sur l’un de ces sites :

CLCV, www.clcv.org,

Ou  sur le site de Mieux vivre votre argent, www.votreargent.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CLCV Bretagne - dans consommation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la CLCV de Bretagne
  • Le blog de la CLCV de Bretagne
  • : CLCV BRETAGNE ce sont 20 associations à la disposition des citoyens de cette région.
  • Contact

Accueil

bretagnerose2CLCV BRETAGNE est un maillon du réseau national. C'est 20 associations à la disposition des citoyens de cette région, riche de 3,12 millions d’habitants. Présente sur tous les fronts, tant dans la résolution des litiges concernant le logement, la consommation et le cadre de vie, elle est aussi force de proposition dans de multiples commissions consultatives ou décisionnelles de niveau régional, départemental et local

 

C’est un réseau militant de plus de 3000 adhérents, 15 salariés et 170 bénévoles effectuant annuellement plus de 8000 heures de permanence.

Son territoire de compétence est celui de la Bretagne réparti sur

21 Pays.

 

Cliquez sur la photo pour plus de détails

Recherche

Thèmes